Shérazade GATFAOUI

Shérazade GATFAOUI

Shérazade GATFAOUI

Maître de Conférences, chez Université Paris Est Marne La Vallée

BIO

Shérazade Gatfaoui est Maître de Conférences en Sciences de Gestion (spécialité Marketing) à l’Université Paris-Est Marne La Vallée. Outre l’Université Paris Est, elle est intervenue en Licence Banque à l’Université Paris-Est Créteil et en Master NEGOSUP/Négociation à NEGOCIA-Paris en tant que professeur associé. Elle est enseignante-chercheuse affiliée à L’IRG, Institut de Recherche en Gestion de l’Université Paris-Est Marne La Vallée et membre de l’Institut Confiances. Ses principales recherches menées en partenariat avec le secteur bancaire concernent la construction de la confiance interpersonnelle et institutionnelle dans la relation client/banque. Ses travaux récents portent sur le développement des comportements déviants et la vulnérabilité des clients dans les activités de service (actuellement dans le cadre de la relation bancaire) ; et sur la construction de la confiance des citoyens envers les institutions et les politiques. Elle s’intéresse notamment à ce que les sciences de gestion peuvent apporter au domaine du politique. Elle intervient également en tant que consultante sur les problématiques de construction de la confiance dans la relation client dans le secteur bancaire ou de construction de la confiance des citoyens envers les institutions et les politiques.

Résumé de mon intervention

Pourquoi faut-il s’intéresser au débat public  autour de la décentralisation et des réformes territoriales dans le monde aujourd’hui ? Tout d’abord, la décentralisation et les nouvelles politiques territoriales transforment les relations que l’Etat entretient avec son territoire, ses citoyens et ses partenaires économiques extérieurs. Il est ainsi essentiel de comprendre les attentes et perceptions de chacun de ces acteurs pour envisager des solutions plus adaptées. Par ailleurs, elles peuvent susciter la méfiance voire la défiance des partenaires et des citoyens qui ont le sentiment de subir ces transformations et ces décisions prises par les Institutions Politiques et Administratives ; souvent par manque de transparence et de communication. Se pose alors une question centrale, celle de la confiance des partenaires économiques (dans le cadre des relations commerciales) et des citoyens à l’égard des Institutions Politiques et des Administrations Publiques, le niveau de confiance envers l’action publique étant fortement lié à la culture politique et administrative du pays. La confiance entre les différents acteurs est un préalable à la réussite des échanges. Il est donc essentiel de la garantir, l’améliorer et la préserver !

Retrouver le CV du Shérazade GATFAOUI